Conférence

Conférence-débat
par le Docteur Nicolas GALIANO
à l’initiative de l’Institut des Hautes Études de la Défense Nationale – AR 29 – Côte d’Azur &
du Département hospitalo-universitaire de Médecine d’Urgence du CHU de NICE &
du Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgence – CESU 06
avec la participation de l’Espace Éthique Azuréen (EEA) du Centre Hospitalier Universitaire de
Nice (CHU)

Lettre IHEDN

Lettre IHEDN 01 2022

Thème d’étude cycle 2021-2022

Thème d’études 2021-2022

Les enjeux géopolitiques sur la sécurité des français, jeux d’échecs ou jeux de rôles?

CONCERT CARITATIF AU PROFIT DES BLESSES DE L’ARMÉE DE TERRE

L’Association Régionale Nice Côte d’Azur des Auditeurs de l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale, la Délégation Militaire Départementale des Alpes-Maritimes et la Ville de Nice organisent un concert caritatif dans un lieu prestigieux au profit de la cellule d’aide aux blessés de l’armée de terre (CABAT).

La CABAT a pour mission de soutenir les blessés et les familles endeuillées. Elle travaille à la réadaptation sociale et professionnelle de ces militaires qui, pour la plupart, ne sont plus en mesure de servir en situation opérationnelle.

La date choisie, le 23 juin, est hautement symbolique puisqu’elle correspond à la veille de la bataille de Solférino (24 juin 1859), à l’issue de laquelle Henri Dunant (par la suite fondateur de la Croix-Rouge) organisa les premiers secours pour les milliers de blessés restés sur le champ de bataille.

https://www.helloasso.com/associations/ihedn-ar-nice-cote-d-azur/evenements/concert-caritatif-au-profit-des-blesses-de-armee-de-terre-1

223° Session en région – Date limite de réception des candidatures à l’IHEDN : 20 août 2021

Les sessions régionales ont une fonction spécifique au sein des différentes formations proposées par l’IHEDN : sessions nationales, sessions régionales, sessions internationales, cycles “IHEDN-jeunes”, cycles spécialisés.

La dimension territoriale des questions de défense et de sécurité est au cœur des priorités gouvernementales. Nos nouvelles sessions régionales s’inscrivent dans la logique des actions menées en faveur de la cohésion nationale, conformément à la dimension interministérielle et intersectorielle des missions confiées à l’IHEDN.

L’IHEDN assume ainsi le rôle de pilote tant dans la conception que dans la conduite des sessions, de manière à garantir la qualité et l’homogénéité des formations dispensées dans toutes les régions. L’institut bénéficie à cet effet du soutien et de l’appui des différents acteurs locaux concernés (officiers généraux des zones de défense et de sécurité, préfets de régions, préfets maritimes, recteurs académiques et associations régionales).

https://ihedn.fr/wp-content/uploads/2020/12/Les-sessions-en-region-de-lIHEDN-Politique-de-defense-2021.pdf

LES LUNDIS DE L’IHEDN DU 5 OCTOBRE 2020 – LE FUTUR DE LA GUERRE

Les “Lundis de l’IHedn” avec Sir Lawrence Freedman, Professeur émérite des War Studies au King’s College London.

Sir Lawrence Freedman est professeur émérite de War Studies au King’s College London et a occupé des positions importantes à l’Institut international d’études stratégiques et au Royal Institute of International Affairs (Chatham House), été historien officiel de la guerre des Malouines et membre de la commission Chilcoat qui a enquêté sur la participation britannique à la guerre en Irak.

Thème d’étude cycle 2019-2020

L’innovation : chance, contrainte ou défi pour la France

Ce thème, éminemment axé autour de la notion de défense économique, nous incite à sortir de la notion même de Défense à son état pur. Il s’agira pour nous de s’attacher à la France et au-delà. Nous devrons prendre en considération les enjeux géostratégiques et la manière dont la France et l’Europe devront s’inscrire dans un contexte de conquête technologique, de coopération régionale, mais aussi de souveraineté et de gouvernance que l’innovation ne laisse pas de côté. Ceci afin de répondre aux enjeux qui nous attendent demain. « Il faut oser ou se résigner à tout » considérait Tite-Live, demain dépendra donc de nous, de nos choix et de notre volonté.